Historiquement, la gestion des achats par les artisans était souvent floue.
Les clients avaient l'impression que les artisans généraient beaucoup de marge sur les fournitures du chantier.
Par exemple, certaines entreprises de rénovation ne distinguaient pas le poste fourniture de celui de la main d'oeuvre, ce qui rendait compliqué pour le client la comparaison ou le contrôle des devis ou des factures.

Chez Renovation Man, nous avons décidé de jouer la transparence, pour plusieurs raisons:

  • il faut que les choses soient claires, c'est plus simple
  • à l'heure de Google et d'Internet, il est très facile de trouver les prix des différentes fournitures
  • en cas de soucis d'interprétation d'une prestation sur un devis ou une facture, c'est toujours plus évident de trouver des solutions quand les différentes composantes du prix sont détaillées : quantités, prix unitaires, fournitures, main d'oeuvre etc etc.

Par contre, la transparence marche dans les deux sens, et il faut comprendre que la gestion des achats prend du temps et génère des coûts pour l'artisan.

L'artisan se doit d'être transparent dans son chiffrage, mais la contre-partie, c'est que le client doit accepter de rémunérer à sa juste valeur la gestion des fournitures :

  • sélection des matériaux
  • vérification des disponibilités et des stocks
  • passage des commandes et avances des frais
  • gestion de la logistique de transport, de livraison, de manutention
  • responsabilité sur les achats en cas de mauvaises commandes, de casse, de mauvaise quantité
  • stockage en attendant la pose
  • garantie bi-annuelle sur le matériel.

Chez Renovation Man, nous fonctionnons de 2 façons pour des fournitures grands public :

  • Si l'artisan intègre les fourniture au devis et gère les achats : nous utilisons le prix grand public TTC comme base HT des devis : au final, vous paierez 10% de plus qu'en vous en occupant mais ce surcoût permet de générer une marge pour l'artisan qui est ainsi rémunéré pour ce travail.
  • Si le client fournit les achats et les matériaux : nous conseillons à l'artisan de prévoir dans son devis un forfait de gestion des achats et matériaux. En effet, même si le client passe lui même les commandes, il y a toujours une partie prise en charge par l'artisan. Par exemples : gérer les livraisons et les livreurs, monter en étages les commandes, manipuler les matériels, vérifier les quantités et les références... tout cela prend du temps.



Par ailleurs, pour avoir en mémoire tous les éléments et comparer tout ce qui est comparable :

  • Faites attention aux premiers prix de certains distributeurs grand public : les prix sont certes très attractifs mais la qualité sera médiocre et dans bien des cas, la pose sera problématique pour l'artisan.
  • N’oubliez pas les frais de livraison dans vos calculs, ils peuvent représenter 10% à 15% du prix des matériels.
  • Veillez à ne rien oublier : joints, bonde, pieds... un simple bac de douche est en réalité composé de nombreux éléments qu’il faut intégrer lors de la commande.
  • L’artisan pourra vous aider à monter les achats au 5ème étage sans ascenseur, attendre pour vous le livreur ou vous dépanner en cas d’oubli mais il sera en droit de vous demander une compensation.
  • Attention aux commandes sur internet : à l'écran, tout est disponible et livrable dans des délais courts. Malheureusement, la réalité est bien différente, car une fois commandé il arrive que les délais soient largement rallongés.

Avez-vous trouvé votre réponse?